Flint

Flint Production

Vers l’infini de l’information 🚀

Vers l’infini de l’information 🚀

Ce matin j’aimerais te transmettre un peu de cette énergie qui nous a électrisés ces derniers semaines chez Flint. Et plus particulièrement celle de ces derniers jours. Je nous revois sautillant parfois, riant beaucoup, nous arrachant aussi un peu les cheveux. Pendant que je t’écris, Thomas, ingénieur co-fondateur depuis tant d’années avec moi, est en train de coder les dernières lignes de ce qui sera la nouvelle plateforme de Flint.

Cette semaine, Clémence, notre directrice artistique, nous a fait parvenir les dernières versions en 3D des nouveaux robots qui t’accompagneront dès jeudi prochain. Est-ce que nous serons prêts ? « Il va bien falloir« , m’a glissé Thomas en essayant de ne pas penser aux nuits blanches qui l’attendaient. Ces derniers jours, nous les avons vécus comme des enfants à la veille d’un grand voyage. On a beaucoup ri, on a eu beaucoup de bonnes et de mauvaises surprises, on a eu quelques coups de génie et quelques idées, hum, moins inspirées. Surtout, on s’était imposé la date du 17 juin. Ce qui nous faisait trois mois pour tout repenser, c’est à dire commencer par penser le monde avant de penser « produit », trois mois à analyser, à imaginer et à dessiner. Et puis deux mois à peine pour tout développer. Les délais étaient impossibles donc, mais on s’était dit : il faut sortir ce nouveau Flint le 17 juin, même si on n’a pas grand chose. Forcément, il nous a paru également impossible de sortir un « pas grand chose », donc nous nous sommes surpassés. Et Jeudi, tu vas découvrir une version entièrement remaniée et enrichie de Flint.

Un rendez-vous quotidien d’exploration de l’information adapté au monde qui vient et à ses enjeux : surinformation, désinformation, info-fatigue, polarisation insupportable des débats.

La petite lettre du petit robot Flint se transforme en un journal à composer toi-même. Le petit robot jaune tout rond et maladroit de 2017 cède la place à une nouvelle génération de robots trieurs d’information, plus surprenants, plus précis, plus fiables. Ces robots sont rejoints par des journalistes. Et c’est cette idée un peu étrange, un peu têtue, que nous avons eue de faire travailler robots, humains et communauté main dans la main. Chacun en charge d’une rubrique dans un journal du futur. Ton journal. Puisqu’on te proposera d’en être aussi la rédactrice ou le rédacteur en chef, à la tête d’une équipe de robots et de journalistes. Je t’expliquerai tout ça en détail dans une prochaine lettre mercredi.

Jadis, tu t’en souviens peut-être, on retrouvait le quotidien papier du jour sur la table de petit déjeuner de nos parents. En 2021, on le recevra sous forme de lettre, et il sera personnalisé. Mieux, il nous aidera à prendre du recul par rapport à l’info, il fera appel à notre esprit critique ou à notre curiosité grâce aux rubriques des journalistes, et il ira en plus chercher des articles, des vidéos, des podcasts dénichés dans l’espace infini et chaotique des Internets. Juste ceux qui pourraient t’être utiles, juste les perles rares. Enfin, tout ça c’est un peu le rêve d’enfant que j’ai depuis longtemps. Je ne sais pas si ça marchera aussi bien que dans mes rêves. Mais c’est un début, et la suite logique de ce que tu connais déjà avec Flint. On améliorera ça ensemble au fil des jours avec toi. Ce rêve, nous le partageons désormais avec les six autres membres de l’équipage Fint qui nous ont rejoint, Clem, Thomas et moi, au cours de ces derniers mois inoubliables.

Un nouveau look pour les robots

Le robot Flint, lui-même, a grandi, nous l’avons voulu moins bouboule, plus stable, avec un joli réacteur pour s’envoler vers l’infini de l’information. Moins maladroit et plus mature, mais aussi plus inspiré. Et toujours aussi bienveillant. J’ai donc l’honneur de te présenter le nouveau look du robot Flint ! Tu en penses quoi ?

Ah oui, aussi, il faut que tu saches : on a passé de nombreuses nuits à trouver LA phrase d’accroche qui t’accueillera sur la porte d’entrée de la nouvelle plateforme, et où t’attendra le nouveau look de Flint. Je te passe les slogans alambiqués, les bien mais bof, les à côté de la plaque, et puis les autres, ceux qu’on s’envoyait à la figure en rigolant à 22 heures parce que là, vraiment, on n’en pouvait plus de ne pas trouver LA bonne accroche qui résumerait tout la promesse de Flint, tous ces mois de travail, d’échanges, de recherche, en une petite phrase. Tu as donc échappé à des trucs comme « Sors toi les doigts de l’info », ou comme « Et elle est où l’info ? Dans ton… » (bon là on était vraiment au bout de notre désespoir). Et on a fini par se mettre d’accord en interne sur cette phrase de lancement :

« Sors du chaos. Explore l’info. »

Parce que c’est un peu dans un voyage que nous aimerions nous emmener tous. Machines et humains unis pour dénicher des trésors dans le chaos de l’info. Le faire sans oeillères, avec l’esprit humble et curieux de celles et ceux qui sont habités de curiosité, d’envie de comprendre, d’envie de prendre des bonnes décisions pour le futur, d’envie de débattre sans se battre. Nous sommes plus nombreux que tu l’imagines, en France, à partager cette envie.

Flint, c’était un projet dans un garage, avec très très peu d’argent, mais doté d’une sorte de rage joyeuse qui virevoltait comme une fée autour d’une idée fixe que personne ne comprenait bien au début : celle que l’info allait devenir de plus en plus chaotique, que bientôt il nous serait difficile d’avoir les idées claires et de penser le monde de demain. Entre temps, les crises sociales, économiques et sanitaires se sont succédé et, tu l’as remarqué, ce sentiment est devenu plus que majoritaire dans le monde.

Le sondage IFOP/Flint que nous avons commandé sur le rapport des Français à l’information, et que nous dévoilerons jeudi prochain, le confirme. Ses résultats, par leur cohérence et leur ampleur, sont un choc. Il est temps que chacun, à son niveau, prenne les choses en main. Toi, moi, Flint, mais aussi d’autres projets concurrents et amis. Pas de compétition possible quand la démocratie est ébranlée, il faut encourager toutes les initiatives.

Quatre après, Flint est désormais une petite entreprise, qui prend des risques considérables parce que son modèle économique émerge à peine même s’il commence à donner des résultats formidablement stables. Nous nous disons : il faut aller jusqu’au bout de notre vision, et il faut la faire naître collectivement. Et puis on verra bien ce qui se passe. Au pire, nous serons restés vaillants, joyeux et sincères jusqu’au bout.

Bref, tu découvriras tout ça jeudi. Hum. On est tous un peu flippés, je te préviens. Et hyper excités en même temps. Mais c’est pas grave, parce qu’on a voulu sortir cette nouvelle première version aussi vite que possible pour qu’on puisse la faire évoluer ensemble. Donc tant pis si c’est pas aussi bien que tu aurais pu l’imaginer. « Le mieux est l’ennemi du bien et le diable est dans les détails« . C’est notre formule impossible chez Flint. On s’était imposé le 17 juin et l’aventure du nouveau Flint commencera bien le 17 juin, avec toi.

Mercredi dernier, je passais en revue tous les petits chantiers en cours, et je voyais les visages épuisés mais tous secoués d’un immense sourire. Je suis fier de l’équipe que nous avons montée avec Thomas. Je suis fier d’avoir rassemblé autant d’intelligence, d’humilité, de ténacité en moins de six mois. On n’est pas des stars, 70% jeunes talents, 70% de femmes, Alexandra, Anne, Julia, Marion, Mathilde, Ryzlane, Tanguy… Ça fait un bien incroyable de sentir vibrer cette excitation de la dernière ligne droite. C’est cette énergie simple et joyeuse que je voulais partager avec toi ce matin.

Et puis je voudrais te demander autre chose.

Voilà, parce que le robot de qui tu avais pris l’habitude de recevoir les lettres tous les matins, tu sais, le robot Flint, notre robot mascotte va céder la place à un nouveau robot, que nous avons appelé « Odyssee« . On voulait que Flint reste le symbole de l’entreprise, de son énergie et de son état d’esprit, mais plus un robot parmi les autres.

Il fallait trouver un nouveau petit robot pour tenir à sa place cette rubrique de découverte personnalisée. Comme ce nouveau robot va t’accompagner au quotidien, je voulais te proposer de choisir son futur look. Clémence a donc créé deux robots, deux styles, je te laisse voter pour celui que tu préfères. Et c’est celui qui aura recueilli le plus de votes que tu retrouveras dans ta boîte mail jeudi matin !

Pour voter c’est ici ! Hâte de découvrir ton choix !

As you know, Flint is free. How do we finance ourselves?
By offering a great service for companies: creating intelligent newsletters in a few minutes, automatically filled with quality content, to make employees or their community aware of the real trends that matter.
To request a 30-day free trial, you can go here! Recommendation is our main source of income.
Thank you thank you!



To read also...

Les scientifiques du CNRS sont-ils contre les OGM et les antennes de téléphonie mobile ?

Les scientifiques du CNRS sont-ils contre les OGM et les antennes de téléphonie mobile ?

By

 

Benoit Raphaël

Les bonnes sources d’info pour débattre du lancer de soupe à la tomate contre un tableau de Van Gogh

Les bonnes sources d’info pour débattre du lancer de soupe à la tomate contre un tableau de Van Gogh

By

 

Benoit Raphaël

Peut-on dire que « rien n’est fait » sur le climat ?

Peut-on dire que « rien n’est fait » sur le climat ?

By

 

François Gemenne

See more articles