Flint

Flint Production

Les pièges du cerveau : biais de personnalisation et locus de contrôle

Les pièges du cerveau : biais de personnalisation et locus de contrôle

🤯 “Mon fils a eu une mauvaise note, c’est parce que je suis mauvais parent.” Quand tu penses qu’un événement extérieur a eu lieu à cause de toi, alors que factuellement, tu n’y es pour rien, c’est ton biais de personnalisation qui joue à plein. Si ton enfant a réussi ou raté son épreuve, ç’a plus à voir avec son travail et son comportement le jour de l’examen qu’avec toi.

🌍 Ce biais n’est pas nĂ©cessairement reliable Ă  notre consommation d’information – sauf, bien sĂ»r, s’il t’arrive de te dire “c’est sĂ»r, si la Seine a dĂ©bordĂ©, c’est parce que j’ai laissĂ© le robinet de l’évier ouvert”. Il est tout de mĂŞme intĂ©ressant car il permet d’aborder la notion de locus de contrĂ´le, qui fait varier la façon dont on perçoit un Ă©vĂ©nement ou une dĂ©cision en entreprise, en famille, dans la vie quotidienne. Le locus correspond Ă  notre manière d’aborder le monde : certaines personnes prĂ©sentent plutĂ´t un locus interne, ce qui les pousse Ă  considĂ©rer qu’elles peuvent Ă  peu près tout maĂ®triser. Le risque, si elles tombent dans le biais de personnalisation, c’est qu’elles s’estiment responsables de choses sur lesquelles elles n’ont absolument aucune prise. Ça peut crĂ©er des sentiments de culpabilitĂ© pour des Ă©vĂ©nements totalement extĂ©rieurs. D’autres prĂ©sentent plutĂ´t un locus externe, qu’on pourrait prĂ©senter comme une forme de dĂ©tachement. On en trouve des versions très poussĂ©es du cĂ´tĂ© des religions ou d’un certain fatalisme. Le risque, c’est que cela prive de toute agentivitĂ© : tu te dis, “c’est le destin” et tu n’essaies de rien changer Ă  la situation dans laquelle tu es, mĂŞme si celle-ci te met dans l’inconfort. 

👓 Quelles solutions ? Face au biais de personnalisation, ce trait d’humour glané en ligne : “si vous croyez que le monde tourne autour de vous, asseyez-vous, c’est sûrement une baisse de tension”. Pour les locus, pas de solution à chercher : c’est simplement un élément de ta personnalité. Nous avons même tendance à le faire varier selon la situation, en attribuant plus facilement nos échecs à des éléments extérieurs (locus externe) et nos succès à nos propres capacités (locus interne). Pratique non ? 

👉 Pour en savoir plus, je te recommande l’épisode 2 de l’entretien d’Albert Moukheiber dans Méta de choc. 

As you know, Flint is free. How do we finance ourselves?
By offering a great service for companies: creating intelligent newsletters in a few minutes, automatically filled with quality content, to make employees or their community aware of the real trends that matter.
To request a 30-day free trial, you can go here! Recommendation is our main source of income.
Thank you thank you!



To read also...

Du plaisir à l’addiction, que se passe-t-il dans notre cerveau ?

Du plaisir à l’addiction, que se passe-t-il dans notre cerveau ?

By

 

Boris Hansel

Les bonnes sources d’info pour dĂ©battre du lancer de soupe Ă  la tomate contre un tableau de Van Gogh

Les bonnes sources d’info pour dĂ©battre du lancer de soupe Ă  la tomate contre un tableau de Van Gogh

By

 

Benoit Raphaël

Peut-on dire que « rien n’est fait » sur le climat ?

Peut-on dire que « rien n’est fait » sur le climat ?

By

 

François Gemenne

See more articles